Comprendre Lucifer : projet de thèse doctorale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comprendre Lucifer : projet de thèse doctorale

Message par David le Mar 8 Aoû - 3:51

Il est possible que ce fil soit l'origine de ma future thèse doctorale.

Le sujet étant extrêmement sensible, dangereux et mystérieux pour les non-théologiens, il suscitera les réactions que vous imaginez. Il faudra le surveiller avec attention afin d'éviter la pollution.

On sait entre théologiens et chercheurs, qui est Lucifer. Pour les profanes, voici une description/explication simple de qui est Lucifer, sa symbolique et ses multiples noms, ainsi que le B a BA de son histoire. Lucifer (lux ferre = porte-lumière) est le premier des anges. Lors de l'Aevum (création des anges) mentionné par Saint Thomas d'Aquin, il y eut 3 phases. Je développerai plus bas.

Le résultat est que les anges se sont hiérarchisés, lui étant le premier. Lucifer n'est pas Satan, Satan étant sa manifestation diabolique sur Terre, alors que son vrai nom angélique est Samaël (qui veut dire "poison de Dieu" en hébreu), connu également sous le nom de Shemal, un dieu Syrien, lui-même vêtu de feu avec des ailes empoisonnées. Il règne sur 7 zones (Sheba Hiechaloth), probablement les 7 degrés du purgatoire. Aussi appelé seigneur des Enfers et Prince du mensonge, Maître de la Terre, Prince des Airs, Chef des Dragons du Mal, Diable (diabolos = diviseur), Dragon Rouge, etc.

Lors de l'Aevum, il comprit immédiatement le projet de Dieu et se rebella, impossible d'accéder à la vision béatifique sans kénose. Moi le plus intelligent de tous, je ne laisserai pas de misérables créatures modestes et humbles me surpasser et devenir Roi ou Reine des Cieux, c'est là que St-Michel Archange lui cloue le bec en le confrontant à : "ce n'est pas pour la gloire de Dieu que tu te bats, mais pour conserver ta place de premier".

Les présentations sont faites.


  • Le blasphème contre l'Esprit Saint est selon moi un pseudo-péché pour lui, puisqu'en son essence il n'a pas besoin d'être pardonné, car techniquement il ne constitue pas un péché. C'est le refus complet du pardon et la révolte lucide.
  • Pourquoi ne pas le pardonner ? C'est ce qui l'énerve le plus, lui rappelant sa faute (et non son péché).
  • Selon les commentateurs du Pentateuque, c'est lui qui, monté sur l'Antique Serpent, aurait incité Ève à commettre le péché et il serait le véritable père de Caïn.


Concernant Lucifer, sa valeur numérique est identique à celle de Messie. L'un est porteur de lumière de vie, et l'autre, porteur de lumière de mort.

Car le Christ est aussi Lucifer. L'étoile du matin. Astre du matin.

Si le nom Lucifer est utilisé dans la Vulgate pour traduire le "porteur de lumière" du livre d'Isaïe, le nom Lucifer apparaît aussi une fois dans la Vulgate comme un titre du Christ, dans "et Lucifer oriatur in cordibus vestris" (2 Pierre 1:19).

Ainsi, à une certaine époque, le nom Lucifer a été attribué à Jésus-Christ par l'expression "Christus verus Lucifer", signifiant "Christ véritable porteur de lumière".

Le titre de porte-lumière, d'étoile du matin est donné 5 fois au Christ dans l'Ecriture et une seule fois au diable (qui se l'est accaparé). D'où l'hymne Exultet de la liturgie romaine qui chante Lucifer (au grand scandale des Protestants évangéliques si peu cultivés) en plein Vatican à la période pascale, près du trône de St Pierre (avec la Croix à l'envers gravée dans le Trône, rappelant la mort de St Pierre ayant décidé de se faire crucifier à l'envers).

Dès l'Ancien Testament, le titre de de Lucifer (= le Porte-Lumière, l'Etoile du matin) est le titre du Christ. Voici les textes :

Ecclésiastique 50, 5 : Qu'il était magnifique, entouré de son peuple, quand il sortait de derrière le voile, comme l'étoile du matin (Lucifer) au milieu des nuages, comme la lune en son plein,  comme le soleil rayonnant sur le Temple du Très-Haut, comme l'arc-en-ciel brillant dans les nuages de gloire,   comme la rose au printemps, comme un lis près d'une source, comme un rameau de l'arbre à encens en été, comme le feu et l'encens dans l'encensoir, comme un vase d'or massif, orné de toutes sortes de pierres précieuses,  comme un olivier chargé de fruits, comme un cyprès s'élevant jusqu'aux nuages ; quand il prenait sa robe d'apparat et se revêtait de ses superbes ornements, quand il gravissait l'autel sacré et remplissait de gloire l'enceinte du sanctuaire.

2 Pierre 1, 19 : Ainsi nous tenons plus ferme la parole prophétique : vous faites bien de la regarder, comme une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour commence à poindre et que l'étoile du matin (Lucifer) se lève dans vos coeurs.

Apocalypse 22, 16 : Moi, Jésus, j'ai envoyé mon Ange publier chez vous ces révélations concernant les Eglises. Je suis le rejeton de la race de David, l'étoile du matin (Lucifer) qui brille.

Et ce titre n'est attribué au démon, sous la figure d'un tyran écroulé, qu’une seule fois :

Isaïe 14, 12 : Comment es-tu tombé du ciel, étoile du matin (Lucifer), fils de l'aurore ? As-tu été jeté à terre, vainqueur des nations ? Toi qui avais dit dans ton coeur : J'escaladerai les cieux, au-dessus des étoiles de Dieu j'élèverai mon trône, je siégerai sur la montagne de l'Assemblée, aux confins du septentrion. Je monterai au sommet des nuages, je m'égalerai au Très-Haut. Mais tu as été précipité au shéol, dans les profondeurs de l'abîme.

Samaël (Lucifer) est têtu et ancré dans le blasphème contre l'Esprit Saint (seul péché impardonnable), ça on le sait. Mais que sait-on de son avenir, malgré sa tête de mule ?

Il tente d'imiter son Père en voulant lui ressembler à l'envers, par complexe psychologique envers son Père. Mais ne pouvant être de même nature que son Père, et sans pouvoir le voir (vision béatifique), il se met à agir comme un gosse de 4 ans à qui on refuse sa sucette. Il boude tout seul dans son coin et pique des crises de rage.

Il tente de recréer l'oeuvre de son Père à l'envers en entraînant un maximum de gens dans son Paradis (enfer de solitude). En gros, il ne veut pas être seul dans le coin avec un bonnet d'âne. Il a été humilié et rejeté sans obtenir son bonbon (vision béatifique) et refuse d'écouter son Père.

C'est ce que l'on appelle de la psychologie démoniaque.

Concernant l'Aevum (notion de théologique métaphysique avancée), dans sa fameuse "Somme Théologique" (Summa Theologiae), Saint Thomas d'Aquin distingue clairement trois choses :

- L'éternité qui n'a ni commencement ni fin
- L'Aevum qui a un commencement et pas de fin
- Le temps qui a un commencement et une fin (la fameuse "fin des temps")

Au niveau céleste et de la création des anges, l'Aevum qui n'est qu'une seule phase constitue 4 phases en une seule au moment de leur création :

- Les anges furent créés
- Ils se regardèrent entre eux et virent qu'ils étaient magnifiques
- Ils comprirent instantanément qu'ils avaient forcément un Créateur
- Ils se hiérarchisèrent instantanément (Lucifer étant le numéro 1)

Aevum = qui a un commencent et pas de fin. Les anges ont été créés mais n'auront jamais de fin.

Le problème est qu'ils ne pouvaient pas Le voir, ce Créateur (Dieu), qui leur a délégué des missions bien spécifiques, car dans leur ultime intelligence et connaissance, ils connaissaient son plan pour l'humanité. Tout ça s'est passé dans le non-temps, en un claquement de doigts.

C'est là que Lucifer (Samaël), le plus beau et le plus puissant, le plus intelligent de tous les anges, comprit instantanément le plan de Dieu : des créatures inférieures à moi pourraient donc devenir supérieures à moi et devenir Rois et Reines des Cieux, au dessus de moi, je vais donc détruire l'humanité pour l'honneur de Dieu ! (grosso modo).

Et c'est là que Saint Michel Archange lui cloue le bec : ce n'est pas pour l'honneur de Dieu que tu prétends te battre, mais pour conserver ta place de premier.

Là, il l'a eue mauvaise, d'où sa chute aux Enfers. C'est son orgueil et sa jalousie qui l'ont perdu. Il a entraîné un maximum d'anges avec lui dans sa Rébellion.

Ensuite, on le sait, dans son paradis de solitude (Enfer), il s'ennuie comme un rat mort, comme une petite araignée au fond de son trou, pestant pour obtenir la vision béatifique à ses conditions à lui, et il tente Ève, d'où le péché originel.

Dieu lui laissant une certaine marge de manœuvre, il tente ensuite Marie, la Vierge, qui le pulvérise par son humilité ("écraser la tête du serpent"). C'est pour ça que lors d'un exorcisme, Marie est la sainte qui le terrifie le plus, et permet de chasser le démon. D'où la puissance du rosaire.

La prière d'exorcisme de Léon XIII est relativement explicite au sujet des armées célestes et de la Sainte Vierge Marie.

Le hic, c'est que les démons qui ont suivi Lucifer dans sa chute, et Lucifer lui-même, ont réellement de l'espoir que Dieu change ses plans. Ce qui est absurde, ils sont stupides malgré leur intelligence extrême, Dieu ne peut pas changer sa nature puisque sa nature est identique à lui-même. C'est l'espoir qui les pousse à agir. Ils haïssent les humains, mais plus particulièrement les femmes, car elles sont de nature modeste et humble, destinées à donner la vie. Raison pour laquelle, statistiquement, il y a beaucoup plus de cas de femmes possédées, que d'hommes possédés.

Lucifer ne s'appelle pas le Malin pour rien : il est rusé, intelligent et séduisant. D'où l'origine de la suggestion. Ensuite tentation. Ensuite obsession. Étape intermédiaire : fixation (physique). Stade ultime : possession.

=> Samaël (Lucifer) est têtu et ancré dans le blasphème contre l'Esprit-Saint (seul péché impardonnable), ça on le sait. Mais que sait-on de son avenir, malgré sa tête de mule ?

Au final, Samaël (Lucifer) est un idiot utile (bonnet d'âne) car il est l'instrument de la volonté de son Père tout en la refusant. Dieu étant de toute éternité, omniscient et omnipotent, Il a vu poindre l'arnaque à dix mille kilomètres. Il savait parfaitement, en créant Lucifer et les autres anges lors de l'Aevum, qu'il y aurait Rébellion.

On peut admettre l'hypothèse que Dieu tente d'éduquer Samaël. Ou l'hypothèse que le choix des anges est immuable.

St Thomas d'Aquin (Summa Theologiae, Ia pars, Traité des anges) le déduit de la logique suivante : "Les anges ne sont pas dans le progrès. Ils analysent, décident et ne varient plus. Aucun nouveau motif ne les fait changer tant leur jugement tient compte de toutes les données. Il ne sert donc à rien d'attendre lorsqu'un ange choisit le bien. Il est dans sa finalité, de manière stabilisée."

David

PS : celui que je nomme ici Lucifer est destiné aux profanes/néophytes. Le Christ est le seul véritable porteur de lumière (Lucifer). Christus verus Luciferus.
avatar
David
Légendaire

Masculin Gémeaux Messages : 262
Date d'inscription : 02/08/2017
Age : 30
Localisation : En vacances sur Terre
Humeur : Angélique

Voir le profil de l'utilisateur http://academiessd.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre Lucifer : projet de thèse doctorale

Message par David le Mar 8 Aoû - 7:31

Compléments :

Je crois chers frères qu'afin d'éclairer les internautes, il faut citer la fin de l'Exultet, prière à Lucifer célébrée et chantée en période pascale au sein du Vatican, avec la croix à l'envers gravée dans le Trône Pontifical et chantée en latin. Voici la toute dernière partie de cette longue prière à Lucifer :

Flammas eius Lucifer matutinus inveniat : ille, inquam, Lucifer, qui nescit occasum. Christus Filius tuus, qui, regressus ab ínferis, Lucifer, humano generi serenus illuxit, et vivit et regnat in saecula saeculorum. Amen.

Pour les non-latinistes, traduction :

Qu'il brûle encore quand se lèvera l'astre du matin, Lucifer, celui qui ne connaît pas de couchant, le Christ ressuscité revenu des Enfers, Lucifer, qui répand sur les hommes sa lumière et sa paix. Garde ton peuple, nous t'en prions, ô notre Père, dans la joie de ces fêtes pascales. Par Jésus Christ, ton Fils notre Seigneur, qui par la puissance de l'Esprit s'est relevé d'entre les morts et qui règne près de toi pour les siècles des siècles. Amen.

Dans ma paroisse, on le fait en français avec le cierge pascal. Pas en latin. En latin, si les paroissiens entendaient "Lucifer", voyant un prêtre et plusieurs acolytes le célébrer, tout le monde déguerpirait en sprintant vers la sortie, sans comprendre qu'on parle bien du Christ.

Pour la Croix à l'envers incrustée dans le trône au Vatican, c'est la Croix de Saint Pierre.



1. Lucifer = Christ (Messie), car lux ferre est le porte-lumière, preuve via l'Exultet
2. Satan = usurpateur du nom de Lucifer
3. Diable = Satan, car diabolos veut dire diviseur
4. "L'ange Lucifer" n'existe pas en réalité, son véritable nom est Samaël (poison de Dieu, en hébreu), c'est lui le premier des anges. L'ange Samaël.

Le but, c'est la confusion. Et Samaël a déjà accompli la moitié de son objectif en réussissant à tromper presque toute l'humanité en prenant divers noms et en usurpant l'identité du véritable Lucifer.

Autre point important : Samaël peut, théologiquement et philosophiquement, apporter une lumière, mais c'est la lumière de l'intellect pur anti-émotions et du mensonge. Il est temps que l'imposteur soit démasqué et que le vrai Lucifer soit réhabilité, c'est à dire le Christ. La lumière du Démon est une lumière noire, ou ténèbres phosphorescentes.

Dans la mythologie grecque, Éosphoros ("porteur de la lumière de l'aurore") ou Phosphoros ("porteur de lumière"), également nommé Lucifer chez les Romains, désigne Vénus quand elle brille le matin, tandis que les noms d'Hespéros/Vesper ("du soir") désignent le même astre brillant le soir.

En français, on appelle "phosphorescent" ce qui brille dans l'obscurité...  

J'ai volontairement utilisé le nom de Lucifer lors de mes premiers posts et dans le titre, pour que les gens puissent comprendre, lentement, à travers un développement, jusqu'à arriver à la véritable explication hébraïque et latine des différents noms de Samaël, ainsi que sa psychologie et ses méthodes d'action.

D'où l'utilité indispensable de la théologie comparée. Nous ouvrirons peut-être une section là-dessus.



David
avatar
David
Légendaire

Masculin Gémeaux Messages : 262
Date d'inscription : 02/08/2017
Age : 30
Localisation : En vacances sur Terre
Humeur : Angélique

Voir le profil de l'utilisateur http://academiessd.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre Lucifer : projet de thèse doctorale

Message par ondax le Lun 11 Sep - 21:33

Bonsoir,

Quelles sont les pistes sur les possessions d'innocents ?
J'avoue ne jamais avoir cherché de réponse à cette énigme.
avatar
ondax

Masculin Sagittaire Messages : 204
Date d'inscription : 07/08/2017
Age : 44
Localisation : France apostasique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum